GRANDE HYDRAULIQUE: l'authentique renouvelable!

Posted by Vent-de-Folie (Là-haut, Switzerland) on 23 May 2014 in Business & Industry and Portfolio.

.
légende image: lac de Mauvoisin après l'éboulement du glacier du Giétro, 16 mai 1818, auteur inconnu, scan d'une ancienne image de brocante. Lac qui existe aujourd'hui grâce à un ouvrage hydroélectrique d'envergure, faisant partie d'un tissus industriel menacé par plus grave que la chute de quelques séracs
.
.
.
**********************************************************************************************************
.
JUILLET 2014, L'ÉTAU SE RESSERRE:
L'ancien directeur général des SIG prévenu d'entrave à la justice!
.
.
.
JUIN 2014: publication du rapport de la Cour des Comptes du canton de Genève dans l'affaire des SIG. Version complète ici. Le communiqué de presse là. La version courte de la Tribune de Genève, extraits:

(…)Le rendement des différents projets sera très inférieur à celui escompté.(…) Le rapport pointe du doigt l’ancienne direction générale des SIG, trop autoritaire et trop pressée de voir ces projets aboutir. A-t-elle sciemment ignoré les procédures de décision? Seules les enquêtes en cours le diront. Alain Peyrot, qui était président du conseil d’administration des SIG jusqu’à fin mai, estime avoir été dupé sur la qualité de ces projets.

La Cour des comptes préconise une clarification des processus de gouvernance et des mesures administratives à l’encontre d’une dizaine de collaborateurs des SIG, sans préciser leur nombre exact, leurs fonctions ou leur nom. Deux cadres supérieurs, dont l’un n’est plus employé par les SIG, sont déjà sous enquête administrative depuis l’automne dernier. De plus, une plainte pénale a été déposée contre un collaborateur qui a tenté d’obtenir une commission personnelle de 100’000 fr. (..)
.
Allez comme ça, deux noms me viennent à l’esprit:

Monsieur Philippe Verburgh, ?, qui est actuellement à la tête de l’Unité d’affaires Réseaux désigné par le Conseil d’administration du Groupe Romande Energie Holding SA. .
et ceci est très rassurant de le savoir à un poste clef de la régie vaudoise!

Madame Isabelle Chevalley, ?, remerciée par les SIG l’été dernier…Elle qui démarchait pour cette entreprise comme une marchande de tapis en promettant de l’or aux communes vaudoises…

Patience, la vérité finit toujours par se savoir!!! Toute la saga des SIG ici!
.
.
.
**********************************************************************************************************
.
ÉOLIENNES ET EFFET NOCEBO:

- Au Danemark, une ferme d'élevage de visons rencontre de très graves problèmes depuis l'installation de 4 aérogénérateurs à moins de 400m de l'exploitation.
.
- ce n'est pas un précédent, en Chine, des chèvres avaient succombé par trop d'insomnie.
.
-à la RTS, on nous explique comment meurent les chauves-souris au voisinage des hélices géantes.
.
Au Portugal, et au voisinage d'aérogénérateurs, des poulains souffrent de maladies dites "vibroacoustiques"
.
-Dans le Cantal, les troupeaux soumis au voisinage des éoliennes ont un rentabilité laitière moindre. Certaines vaches développent des mammites. (min 7:45).
.
Mais tout cela, c'est dans la tête, c'est bien connu!
.
.
.
**********************************************************************************************************
.
DANGER SUR LA GRANDE HYDRAULIQUE! UN FUTUR GROUNDING À LA SWISSAIR?
Aucun Hélvète n'aura oublié le grounding du fleuron de l'aviation civile suisse. un monument que l'on croyait indestructible et qui a pourtant fini comme l'on sait aux mains de l'aéronautique allemande. Entendre évoquer un pareil sort, pour nos barrages me parait tout simplement inconcevable! Et pourtant, dans un précédent billet, je vous avais évoqué le danger planant sur ce qui nous assure tout de même 60% de notre autonomie électrique et place notre pays dans le pelloton de tête des meilleurs élèves européens en ce qui concerne les émissions de CO2 et l'utilisation des énergies renouvelables!
.
La lecture du Temps de ce jour nous rappelle cependant que rien n'est acquis dans ce domaine et que notre grande hydraulique, patrimoine énergétique et industriel suisse, est en péril!
En cause, je cite:
.
LA FORTE CHUTE DES PRIX DE L’ÉLECTRICITÉ, SOUS L’EFFET DE LA SURPRODUCTION EN EUROPE ET DU SUBVENTIONNEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN ALLEMAGNE FAIT QUE LES BARRAGES HYDROÉLECTRIQUES SUISSES PRODUISENT À PERTE OU NE SONT PLUS COMPÉTITIFS !
.
et plus loin:
.
La valorisation du parc hydroélectrique suisse a chuté de moitié à cause des subventions massives, en Allemagne (20 milliards d’euros) et en Italie, qui soutiennent la production d’énergie éolienne et photovoltaïque.
.
On découvre plus loin encore que ceci pourrait avoir de funeste conséquences, selon Dominique Gachoud, directeur général du groupe E: "Cela pourrait créer un affaiblissement économique dont tireraient profit des sociétés étrangères intéressées par le parc hydraulique suisse. "
.
.
.
QUAND DEUX ET DEUX NE FONT PLUS QUATRE!
Et puisqu'on parlait de Swissair et de son grounding, faisons un parallèle et demandons nous si, à la tête de l'OFEN, à la tête des entreprises électriques suisses, dans nos médias et chez les "décideurs", s'il y a encore un pilote?
.
Car cette même personne, directeur du groupe E déclarait récemment sur la RTS que l'éolien allait jouer un rôle majeur dans la sortie du nucléaire! Comment se fait-il que ces gens qui ne sont tout de même pas des idiots ne fassent pas la corrélation avec ce qu'il se passe en Allemagne, où, nous venons de le voir, le subventionnement massif à l'éolien et au photovoltaïque, a fragilisé les filères de production réellement renouvelables, que l'on ne saurait en aucun cas qualifier de production de niche et qui sont essentielles à notre économie?
.
Comment se fait-il que des journalistes passent comme chats sur braise sur des questions pourtant essentielles?
Car si l'on reprend les affirmations de Monsieur Gaschoud, cela donne ceci:
1000 éoliennes = 4.2TWh (chiffre de l'OFEN)
.
Production de toutes les centrales nucléaires suisses: env. 24 TWh
1000 éoliennes = (peut-être) 17% (intermittant)de la production nucléaire suisse actuelle (production de ruban)...
.
On est loin du compte! Comment croire ces gens? Que propose réellement l'OFEN? Où est la carte officielle des sites prévus pour les 1000 éoliennes que l'on réserve à notre pays?
.
Alors oui, parler de grounding et évoquer Swissair, me parait particulièrement à propos. OÙ SONT LES PILOTES? ONT-ILS RÉÉLLEMENT LEURS BREVETS DE PILOTAGE? Vous je ne sais pas, mais moi je trouve ces questions vertigineuses. La perspective de voir peut-être notre tissus industriel passer en mains étrangères est assez cauchemardesque, mais c'est peut-être le but recherché par certains spéculateurs et je permets de vous réinviter à la relecture de ce billet où Myrisa Jones écrivait ceci:
.
. Le développement de l'éolien industriel en Suisse, qui n'est d'aucune utilité, est en réalité une instrumentalisation de la politique environnementale, des naïfs qui la servent et des profiteurs qui l'utilisent pour faire monter artificiellement, à coup de subventions, le prix de l'électricité à des fins de spéculations financières en cours et à venir...
.
.
.
UNE CONFERENCE ESSENTIELLE!
Alors oui, à quand un vrai débat? Sommes nous prêts à faire face aux défis qui sont devant nous? Ils sont de taille, et la limitation des ressources disponibles modifiera de manière durable et en profondeur notre société. Jean-Marc Jancovici, ingénieur français diplômé de l’École polytechnique et de École nationale supérieure des télécommunications de Paris, nous explique pourquoi. .
.
Une réalité qui n'est pas plaisante et qui demande du courage à affronter.
.
En Suisse, une première je crois dans l'histoire de notre démocratie, certains ont eu recours au vol pour escamoter le débat éolien!
.
.
.
.
.
.
.

Faisons les comptes from Suisse, Switzerland

.
Si le prix du marché de l'électricité annoncé par Le Temps est de 3.5cts /kWh ( = 3cts Euro/kWh), les Allemands vont voir grimper en flèche les subsides aux éoliennes, donc le prix de l'électricité des ménages et PME, le subside représentant la différence entre le prix RPC et le prix du marché.
.
Comme ils ne peuvent pas augmenter le tarif RPC au consommateur d'un jour à l'autre, le déficit dans le fonds de financement du renouvelable va se creuser.
A quel moment un point de rupture ???
.
En Suisse, avec une rétribution de 21cts/kWh pour l'éolien selon les nouveaux tarifs, à 3.5cts/kWh, le subside RPC va atteindre 17.5cts/kWh
Pour 1000 éoliennes avec une production de 4.2 TWh/année, la subvention annuelle pour l'éolien atteindra...735 mio CHF par année
.
L'hydroélectricité suisse qui produit aux environs de 7 à 8 cts/kWh en moyenne, perdra environ 4cts/kWh par rapport au prix du marché
.
La production hydroélectrique représente environ 36 TWh/année (60% de la consommation annuelle du pays qui se situe aux environs de 60TWh/an)
Le déficit annuel de l'hydroélectricité sera donc de 1.5 milliards CHF par an.
.
Sans oublier que le prix de revient de notre nucléaire devrait aussi se situer dans cette zone, ce qui pourrait faire monter la facture finale nationale à 4cts x 60Twh, soit 2.4 milliards par an si les distributeurs d'électricité s'alignent sur le prix du marché pour leurs ventes de courant et ne trouvent pas, avec l'aide des politiques, une solution à l'échelle nationale (blocage des importations et réserver la production suisse au marché intérieur).
.
Alors à quand une implosion financière aussi en Suisse si ce bas prix se maintient longtemps ????
.
De quoi se faire du souci, donc. On comprend que les distributeurs d'électricité suisses doivent commencer à s'arracher les cheveux, et nos politiciens avec..
.
Que valent nos économistes et leurs belles théories ???..le Dieu Marché peut se montrer imprévisible et capricieux, n'est-ce pas ...
.
Notez que si une RPC hydroélectrique de 1.5 milliard/an est décidée, cela représente, si ce sont seulement les ménages et PME qui en supportent le poids (30% de la consommation, soient environ 20 TWh), un supplément de 7.5cts /kWh sur votre facture d'électricité ou bien environ CHF 350 par ménage et par année de plus sur la facture d'électricité actuelle.
.
Amusant, de jongler avec les chiffres, n'est-ce pas ???
.
.
L'année 2015 risque donc d'être fort croustillante dans toute l'Europe, et aussi en Suisse, si ce bas prix du marché se maintient encore longtemps
.
.

25 May 2014 7:30pm

ATTENTION! from Switzerland

.
.
UN SECTEUR CLEF CHANGE DE MAIN!
.
IL serait logique de nationaliser ce secteur stratégique..et rentable, puisque indispensable pour la distribution d'électricité, non seulement en Suisse, mais à l'échelle européenne pour le transit de l'électricité
.
Cet investissement stratégique est bien plus intéressant et vital pour la Suisse que des énergies renouvelables subventionnées devenues objet de spéculations financières (hélas, selon des professionnels actifs dans le secteur, il n'y a pas que l'éolien qui est spéculatif, mais aussi la petite hydraulique)
.
Comment concevoir qu'une société comme ALPIQ se sépare d'un secteur stratégique et investisse dans un éolien risqué (les subsides ne seront pas éternels, surtout qu'ils coûtent de plus en plus cher avec la chute du prix de l'électricité) et aussi, comme je l'ai appris, dans l'éolien et l'hydraulique à l'étranger, deux secteurs actuellement de rentabilité douteuse).
.
La Suisse va-t-elle vendre son réseau national à des investisseurs étrangers et perdre ainsi son indépendance (pas seulement énergétique, son indépendance tout court) ?
.
Que cachent ces grandes manœuvres, et tout ce que les medias, les grands électriciens et les politiciens ne nous disent pas???
.

5 Jun 2014 8:13am

 

Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook Share this photo on Google+ Share this photo on StumbleUpon